Le Loiret à croquer | Tourisme Loiret
#LoiretVous
Vinaigre d’Orléans  ©C. Lazi - CRT Centre-Val de Loire

Le Loiret
à croquer

Côté fourchette, le Loiret a du talent et si la gourmandise est un péché, alors c’est un péché… mignon ! Sucrées, salées, oubliez toutes vos bonnes résolutions pour mieux déguster sans modération les mille et une douceurs gastronomiques qui composent un délicieux repas à l’esprit résolument terroir de A à Z. Abécédaire gourmand du Loiret…

Andouillette de Jargeau © M. Perreau - CRT Centre-Val de Loire
Andouillette de Jargeau © M. Perreau - CRT Centre-Val de Loire

A

L’Andouille de Jargeau

Voilà près de neuf siècles que les charcutiers de Jargeau fabriquent leur andouille, constituée à parts égales de tripes et de chair hachée de porc placés dans un authentique boyau de porc. Accompagné d'une purée de pommes de terre, ce fleuron de la gastronomie locale est un pur délice !

 

B

Les Bières

La “Johannique” d’Orléans est une bière non filtrée, fruit de malts d’orge et de blé cultivés en Beauce, ainsi que de miel de Bruyère de Sologne. Sans oublier le houblon, les épices, les écorces d’agrumes : un subtil équilibre entre amertume et douceur.
La “Bell de Loing” est une bière de triple fermentation, fabriquée à Amilly. Elle décline en “brune” et “ambrée”, brassées notamment à partir d’orges et de blés maltés cultivés par des agriculteurs du Gâtinais et de la Beauce.
A consommer bien sûr avec modération !

Bouteilles et verres de bière © T. Martrou - CRT Centre-Val de Loire
Bouteilles et verres de bière © T. Martrou - CRT Centre-Val de Loire

C

Le cendré d'Olivet

Né au bord du Loiret, à Olivet, d'où son nom, ce fromage est aujourd'hui produit à Châteauneuf-sur-Loire. Fabriqué à partir de lait de vache et proche du camembert, il est enveloppé de cendre, dont la présence servait autrefois à le protéger de l’assaut des mouches.

Cotignac d'Orléans © C. Mouton - CRT Centre-Val de Loire
Cotignac d'Orléans © C. Mouton - CRT Centre-Val de Loire

Le Cotignac, le « roudoudou de notre enfance »

Epaisse gelée de coing au fondant inimitable, le Cotignac est présent dans l’Orléanais depuis la fin du Moyen-âge. Aujourd’hui, il n’existe plus qu’un seul fabricant de cette confiserie, autrefois vendue pour réguler les problèmes digestifs…
Il est toujours présenté “à l’ancienne” dans de petites boîtes rondes en bois d’épicéa appelées « friponnes », dont l’usage veut que l’on en casse le couvercle afin de s’en servir comme cuillère.

L

Le “Loiret gourmand”

Fruit de l'imagination et du savoir-faire des boulangers et des pâtissiers du Loiret, ce gâteau n'a pas de recette définitive ! Il était à l'origine élaboré à base de miel et de fraises. Puis on l'a connu sous forme de semoulinade, aromatisé de confit d’abricot, avant de se régaler d'une dacquoise aux noisettes, avec son confit de poires… Autant de bonnes raisons de venir et revenir dans le Loiret tester ces recettes sans cesse renouvelées.

Le Loiret gourmand
Le Loiret gourmand

M

Les Macarons aux fruits d’Orléans

Spécialité créée en 2006 par les boulangers et pâtissiers locaux, ces macarons déclinent la légèreté de la meringue en quatre parfums : fraises déglacées au vinaigre d’Orléans, compotée de poire et de gingembre, crémeux noisette, confit de pétales de roses - citron vert et cannelle. Humm, quel plaisir !

Le Miel du Gâtinais

On l’appelait “l’or du Gâtinais”. Dès le Moyen-âge, sa douceur et sa finesse lui assurèrent une grande renommée jusqu’à la cour des rois. De nombreux apiculteurs ont choisi de poursuivre cette tradition séculaire, offrant un miel très apprécié, qui a conservé une grande diversité florale… A Château-Renard, le Musée vivant de l'apiculture expose plusieurs ruches vitrées et ruchettes permettant de découvrir le travail des abeilles.
www.museevivant.com

Pots de moutarde d'Orléans © C. Lazi - CRT Centre-Val de Loire
Pots de moutarde d'Orléans © C. Lazi - CRT Centre-Val de Loire

La Moutarde d’Orléans

Elaborée à partir d'une recette oubliée de 1580, la moutarde d'Orléans a revu le jour en 2002 grâce à la Maison Martin Pouret, déjà productrice de vinaigre. Le mélange d’ingrédients de première qualité, dont le sel de Guérande et le célèbre vinaigre d'Orléans donne une pâte fine et onctueuse, aux arômes à la fois fins et corsés qui séduit les plus fins gourmets.

P

Le Pithiviers

Ce gâteau trouve son origine chez un peuple gaulois friand d’une galette dont il est issu. Le Pithiviers, du nom de sa ville d’origine, s’apprécie sous deux formes : la version glacée à base de poudre d’amande, sucre semoule, sucre glace et kirsch et le Pithiviers feuilleté qui vous rappellera peut-être la traditionnelle galette des rois.

La Poire d’Olivet

C’est la poire William qu’on utilise pour cette fameuse eau de vie produite dans la région d’Olivet.

Son parfum est incomparable et on la reconnaît à sa bouteille contenant une poire qui a lentement mûri à l’intérieur, après qu’on y a enfermé, au printemps, un rameau porteur d’un fruit naissant.

La Poire d’Olivet
La Poire d’Olivet

Les Poissons de Loire

Sauvage et indomptée, la Loire regorge de poissons pour le plus grand plaisir des pêcheurs et des gastronomes. On y trouvera pêle-mêle sandre, brochet à accommoder de mille et une façons, ainsi que des poissons de petite taille parfaits pour la friture (ablettes, goujons, gardons). Sans oublier l’alose aux écailles dorées, l’anguille ou les écrevisses. Accompagnés de vins de Loire, ces poissons vous régaleront !

Les Praslines de Montargis

Toujours fabriquées selon le procédé d’origine, ces praslines sont de délicieuses amandes grillées et caramélisées qui ont leur véritable temple : la maison Mazet, qui perpétue depuis 1903 une tradition multiséculaire.

Fleur de safran © R.Baudu - ADRT LOIRET
Fleur de safran © R.Baudu - ADRT LOIRET

S

Le safran du Gâtinais

L’épice reine ! Comme le miel, le safran fit durant des siècles la réputation du Gâtinais. Mais la culture de cette épice prestigieuse, dont la production s’élevait encore à plus de 10 tonnes au XIXe siècle, fut abandonnée… Depuis 1987, avec la création des “Safraniers du Gâtinais” www.safrandugatinais.fr, des producteurs locaux ont renoué avec les savoir-faire de leurs aînés. Un travail de foi et de patience : il faut 150 000 fleurs de crocus cueillies à la main pour obtenir 1 kilo de safran …
A visiter : le musée du safran à Boynes, son berceau historique. Un véritable voyage dans le temps, survol de six siècles de production, du XVe siècle aux années 30.

V

Les vins du Giennois

La culture de la vigne dans le Giennois a ses origines dès l'époque gallo-romaine ! En Appellation d'Origine Contrôlée depuis 1998, les “Coteaux du Giennois” (sauvignon, pinots et gamay, en blancs, rouges et rosés) accompagnent à merveille les fromages de chèvre et poissons de Loire, spécialités locales.

Les vins de l'Orléanais

Les vins de l'Orléanais ont obtenu l'Appellation d'Origine Contrôlée en 2006, consacrant la renaissance de ce vignoble dont les vins sont régulièrement primés. Auvernat blanc, pinot noir et pinot meunier produisent des blancs, rouges et rosés légers et fruités, appréciés avec les poissons, charcuteries et gibiers.

Le Vinaigre d’Orléans

Orléans est incontestablement la capitale du vinaigre ! Au 18e siècle, pas moins de 300 fabricants se partageaient le savoir-faire de la “méthode orléanaise”, un mode de fabrication en barriques qui donne au vinaigre d’Orléans son goût unique. Aujourd’hui, seule la maison Martin-Pouret, fondée en 1797, perpétue encore la tradition du vinaigre à l’ancienne.

 

Vin blanc de l'Orléanais © T. Martrou - CRT Centre-Val de Loire
Vin blanc de l'Orléanais © T. Martrou - CRT Centre-Val de Loire

Jours de marché

Vous l’aurez compris, ces délices nécessitent d’être découverts sur un marché ou à une bonne table...
Pas moins de 123 marchés vous donnent rendez-vous chaque semaine dans les communes du département.
Autres rendez-vous gourmands : les foires gastronomiques comme par exemple la Foire aux asperges de Tigy, en mai ; la Foire à l'andouille de Jargeau, en juin ; la Fête des vendanges de Mareau-aux-Prés, en octobre… La vente directe à la ferme permet également de se fournir en produits du terroir. Plusieurs dizaines d'exploitations, sous les couleurs “Bienvenue à la ferme”, proposent ainsi leurs fromages, fruits, légumes et viandes, directement du producteur au consommateur…
www.mtonmarche.com/marche/marches-loiret.html
www.bienvenue-a-la-ferme.com/centre

A table !

Parmi ces professionnels, une vingtaine de chefs, soucieux de défendre la tradition gastronomique de leur département, se sont réunis au sein des “Toques du Loiret” : www.les-toques-du-loiret.com. Ils proposent des recettes inventives à base de produits locaux, défendent les produits régionaux et travaillent à transmettre leurs savoir-faire. Sans oublier les 34 maîtres restaurateurs qui garantissent une cuisine 100 % « fait maison » élaborée sur place avec des produits bruts : www.maitresrestaurateurs.com.

à voir, à faire

Vous aimerez aussi