#LoiretVous
Parc Floral de La Source ©Fabien Thouvenin

Les plus beaux jardins
dans le Loiret

Bienvenue dans le jardin de France !
Si, comme moi, vous aimez les jardins, le Loiret va vous combler : trois arboretums et huit “jardins remarquables” vous y attendent !

Un climat doux, une terre fertile et le savoir faire des horticulteurs ou collectionneurs expliquent que ce territoire ait la main si verte. Notre spécialité : la rose. Vous avez peut-être entendu parler de celles d’Orléans, d’André Eve à Pithiviers ou de Bellegarde ? Mais les jardiniers vous réservent aussi d’autres surprises, parfois très dépaysantes. Jardins de châteaux, jardins de roses, jardins privés, arboretums... il y en a pour tous les goûts. Et vous, lequel allez-vous préférer ?…

Arboretum des Grandes Bruyères © Ludovic Letot

Arboretum des Grandes Bruyères © Ludovic Letot

Arboretum des Grandes Bruyères © Ludovic Letot

Arboretum des Grandes Bruyères © Ludovic Letot

Arboretum des Grandes Bruyères © Ludovic Letot

Arboretum des Grandes Bruyères © Ludovic Letot

Château de la Bussière © Ludovic Letot

Château de la Bussière © Ludovic Letot

Château de la Bussière © A. Rue ADRT Loiret

Château de la Bussière © A. Rue ADRT Loiret

Amoureux des roses ?

Incontournable dans la plupart de nos jardins, la reine des fleurs est à l’honneur dans le Loiret. Avec de vrais spécialistes. Par exemple à Montbarrois dans le Pithiverais, les propriétaires du Manoir de la Javelière (quel joli nom !) présentent dans leurs jardins une importante collection de rosiers sauvages classée “Collection Nationale”. La visite est surtout spectaculaire au printemps, tant la floraison est généreuse et les couleurs vives et variées.

Sur la rive sud de la Loire, à Meung-sur-Loire, Stéphane Chassine, ancien de chez André Eve, a installé sa pépinière et ses roses anciennes aux Jardins de Roquelin. L’avantage, c’est qu’après la visite, vous pouvez repartir avec un souvenir à planter chez vous. Pourquoi pas un « Pierre de Ronsard », ou une « Cuisse de nymphe émue » ?

Curieux de botanique ?

Ce n’est pas un, ni deux, mais bien trois arboretums qui vous emmènent ici autour de la terre !

A Nogent-sur-Vernisson, dans l’est du Loiret, l’Arboretum des Barres est le plus ancien et le plus grand des trois : 2 600 espèces d’arbres rares ou insolites, issus des cinq continents, sont répartis en trois collections sur 35 ha ! J’y ai vu un thuya à 80 troncs, un séquoia de 46 mètres et rencontré mon arbre préféré, le ginkgo Biloba. Difficile de tout voir la première fois, mais l’équipe de l’Arboretum saura vous faire revenir. Peut-être pour une animation ou un spectacle…

Direction la forêt d’Orléans : l’Arboretum des Grandes Bruyères à Ingrannes est un oasis de calme et de sérénité dans le sous bois… juste troublé par le chant des oiseaux qui sont ici chez eux ! Passé le jardin de roses anciennes, de douces allées engazonnées serpentent entre les massifs de bruyères rose, mauves ou blanches. Elles vous conduiront, qui sait, en Chine ou en Amérique, admirer les magnolias, les chênes et les cornouillers : un festival de couleurs dès le mois de mars et bien sûr à l’automne !

L’automne, c’est aussi un belle saison pour découvrir l'Arboretum des Prés-des-Culands au bord des Mauves, à Meung-sur-Loire. Pour les couleurs, mais aussi pour les baies des houx, puisque c’est le Conservatoire national “d’Ilex” qui regroupe plus de 400 Houx différents. Pierre Paris, à l’origine du projet, est allé les chercher dans le monde entier (même dans la collection privée de la Reine d’Angleterre !). Vous apprendrez que tous ne piquent pas, n’ont pas de boules rouges et ne ressemblent même pas à du houx ! C’est aussi un charmant parc paysager, ou toute un végétation s'épanouit sur de petits îlots reliés par des ponts de bois.
Mais attention, c’est avant tout un lieu d’étude : les allées sont couvertes d'écorces broyées pour amortir les pas des visiteurs et ne pas stresser les plantes. Donc, si vous avez envie de vous rouler dans l’herbe ou jouer à chat perché, j’ai d’autres jardins pour vous !

Les jardins en famille ?

Le jardin préféré des orléanais : le Parc Floral d’Orléans la Source. Terrains de jeux, petit train, rosalies, flamands roses, et papillons.. On en oublierait presque que c’est un parc floral ! Ici, les pelouses sont faites pour jouer, faire la sieste ou pour écouter des artistes à la lueur des lampions certains soirs d’été. Bien sûr, vous pouvez aussi aller voir les iris, les roses au printemps et revenir pour les dahlias à la fin de l’été. Ce parc ouvert en 1967 à l’occasion des Floralies Internationales (deux millions et demi de visiteurs en 6 mois ! ) reste une vitrine de l’horticulture orléanaise et un incontournable du Loiret. D’ailleurs, savez- vous que la rivière qui y prend sa source a donné son nom à notre département ?

Princesses et chevaliers en herbe aimeront aussi les jardins de châteaux.
Au château de La Bussière, un jeu emmène les enfants de cabanes en cabanes à l’ombre des grands arbres. Puis, à l’heure du goûter, dans le potager, vous pourrez cueillir avec eux des framboises et les déguster au bord de l’étang. Au château de Chamerolles, les jardins Renaissance dessinent un labyrinthe pour une partie de cache-cache.
A chaque vacances, jeux d’énigmes, chasses aux trésors et ateliers natures amusent les petits curieux dans des cadres de contes de fée : de quoi se fabriquer de bien beaux souvenirs !

Les sites à visiter

événements à ne pas manquer !