#LoiretVous
Château de Meung-sur-Loire - P. Hirsh

En route
vers Chambord !

Entre Paris et Chambord, il y a sur la route, des étapes INCONTOURNABLES !
Mettez le clignotant, c’est la sortie 15 !

Détail - Meung-Sur-Loire - A. Rue

Détail - Meung-Sur-Loire - A. Rue

Basilique de Clery-Saint-André - A. Rue

Basilique de Clery-Saint-André - A. Rue

Jardin de Roquelin - A. Rue

Jardin de Roquelin - A. Rue

Meung-sur-Loire, le château aux deux visages

Château de Meung-sur-Loire - P. Hirsch

Le château de Meung-sur-Loire a été édifié au début du XIIIe siècle, puis modifié et plusieurs fois agrandi au fil du temps. Cet âge vénérable en fait le plus ancien et le plus vaste des châteaux du Loiret. Il était jusqu’à la Révolution la prestigieuse résidence des évêques d’Orléans, lesquels avaient bon goût comme vous le verrez. Première bonne raison d’inscrire sa visite sur vos tablettes.

Vous en connaissez beaucoup vous, des châteaux qui vous permettent de découvrir 2 000 objets de la vie quotidienne du Moyen-Age et de la Renaissance présentés en situation, dont certains rarissimes ? Des châteaux où l’on vous propose de résoudre une énigme amusante à chaque pièce ou presque ? Où les enfants peuvent se lancer dans la chasse aux petits objets anachroniques que Walter le robot a laissé trainer un peu partout et qu’il s’agit de débusquer ? Où un parcours en odorama vous immerge dans l’atmosphère de l’époque ? Et bien je peux vous dire moi que cela ne court pas les rues et que ce parcours, à la fois pédagogique et ludique, est un vrai plaisir des sens.

Parce qu’ici, nous ne sommes pas dans une présentation guindée et poussiéreuse – prière de ne pas toucher - mais dans un espace vivant qui multiplie les rendez-vous toute l’année et fait de l’Histoire une belle aventure à vivre. Imaginez la bouille de vos enfants quand ils vont, pour la première fois, passer un heaume et un gantelet, tâter une cote de maille, apprendre à tirer à l’arc avec un maitre d’armes comme de vrais chevalier ! Et le frisson qui va leur glisser le long du dos quand il va falloir s’enfoncer dans les inquiétants souterrains dont François Villon lui-même a bien failli ne jamais ressortir.

« Nous avons voulu créer un parcours quotidien et excentrique qui permet un rapport décomplexé à la culture, source de plaisir. »

Xavier Lelevé, propriétaire du château de Meung-sur-Loire

Un selfie avec François 1er

Un autre château !  Oui, c’était le Logis de Dunois, Bâtard d’Orléans et compagnon d’armes de Jeanne d’Arc. Le château de Beaugency, présente les vestiges préservés de ce passé prestigieux. La visite conduit les hôtes de la cour d’honneur du château à la salle des Gardes puis à la cuisine, de la chapelle à la chambre de Dunois, de l’oratoire avec sa fresque murale jusqu’aux superbes combles en coque de bateau renversée. A l’extérieur, le long du château, le jardin médiéval offre aux visiteurs l’ombre des vignes de sa pergola et le doux murmure de sa fontaine, symbole de vie. 

« Vous allez voir, c’est très différent de Chambord, ici on parle de la vie quotidienne au 15ème siècle ». 


Effectivement, on y apprend beaucoup de choses sur ce que l’on mangeait (des hérissons !), comment on se lavait (et oui !), dormait (à plusieurs dans le même lit ?) et même les jurons et insultes des soldats de l’époque de Jeanne d’Arc ! Mais ce qui plait aux enfants, c’est de découvrir le château en réalité augmentée (le dragon dans la chapelle les a bluffé !) et faire un selfie avec François 1er grâce à la tabulette prêtée par le château !

Tabulette du château de Beaugency

Petit goûté bien mérité chez « César et Firmin », une adresse bien sympa face au château, suivi d’un cours d’histoire de France dans l’abbaye Notre Dame où un film raconte les péripéties matrimoniales de nos rois de France…

Des eaux bleues qui bouillonnent…

Eaux Bleues de Tavers - F. Maret

Vous pensez qu’il n’y a que dans les caraïbes où l’on trouve des eaux bleues turquoises ? Alors une petite halte en bord de Loire s’impose ! A Tavers on découvre une curiosité : les Eaux Bleues. Effectivement, les eaux sont bleues, à cause des plantes aquatiques, mais surtout elles bouillonnent ! On croirait une source d’eau gazeuse, mais en fait ce sont des résurgences de la nappe de Beauce. 
Le coin est magnifique ! Ça donne envie de revenir faire du vélo le long de la Loire à Vélo qui passe justement par-là !

A ne pas rater

INFORMATION ET RÉSERVATION D’HÉBERGEMENTS :

Tourisme Loiret
02 38 78 04 04

Office de Tourisme des Terres du Val de Loire
Bureau de Meung-Sur-Loire
1 Rue Emmanuel Troulet, 45130 Meung-sur-Loire
02 38 44 32 28