#LoiretVous
Fresque mosaïque Germigny des Prés, Loiret

Zoom : les édifices religieux du Loiret

De chapelles en abbayes en passant par les églises à caquetoire de Sologne et du Gâtinais,
le Loiret vous réserve un patrimoine religieux d’une grande variété et chargé d’Histoire
Parmi les incontournables, ne manquez pas la cathédrale d’Orléans,  la basilique Notre-Dame de Cléry,
celle de Saint-Benoît-sur-Loire ou encore l’ancienne abbaye royale de Ferrières-en-Gâtinais.
Dans le petit village de Germigny-des-Prés vous attend également un trésor : un oratoire carolingien désormais église du village,
qui abrite une mosaïque byzantine unique en France !
 

Vue sur la cathédrale d'Orléans ©Tourisme Loiret
Vue sur la cathédrale d'Orléans ©Tourisme Loiret

 

Un passé royal !


Les rois capétiens avaient choisi Orléans pour capitale, trois d’entre eux y ont été couronnés. Par la suite, les rois de France ont protégé, reconstruit la cathédrale comme les églises endommagées pendant les Guerres de Cent Ans puis plus tard les Guerres de Religion. Beaucoup de rois et reines sont venus en pèlerinage, à Ferrières-en-Gâtinais ou à Cléry-saint-André, certains ont démêlé leurs problèmes matrimoniaux lors de Conciles à Beaugency...Deux rois ont même préféré le Val de Loire à Saint-Denis pour y être enterrés : Louis XI a choisi la basilique de Cléry-Saint-André, tandis que le gisant de Philippe 1er repose dans le chœur de la basilique de Saint-Benoît-sur-Loire.  

 

 

Des pépites ! 


La notoriété de certains édifices religieux dépasse les frontières du Loiret et de la France !
A Saint Benoît-sur-Loire, les moines bénédictins de l'Abbaye de Fleury vivent toujours selon la règle de leur saint patron, dont ils vénèrent les reliques. L'abbatiale est un chef d’oeuvre roman avec sa tour-porche spectaculaire et sa crypte du XIème siècle.
A cinq kilomètres de là, Théodulphe, abbé de Saint-Benoît, évêque d’Orléans et proche de Charlemagne fait construire sa villa et un oratoire privé en l'an 806. C’est aujourd’hui le chœur de l’église de Germigny-des-Prés, rare vestige de l’art carolingien et byzantin.

 

Mosaïque byzantine à l'Oratoire de Germigny des Prés © Tourisme Loiret
Mosaïque byzantine à l'Oratoire de Germigny des Prés © Tourisme Loiret
Chapelle du château de Chamerolles, Loiret
Chapelle du château de Chamerolles, Loiret

 

Héritage protestant :


Le Loiret a été profondément marqué par la réforme protestante. Vers 1530, Jean Calvin étudie le droit à Orléans, foyer du protestantisme au XVIème siècle. Renée de France, seconde fille de Louis XII et d’Anne de Bretagne protège la réforme en son château de Montargis. Des grandes familles de la noblesse se convertissent, comme les trois frères Coligny, originaires de Châtillon-sur-Loing, devenu Châtillon-Coligny où un musée retrace leur histoire. De grands seigneurs sont gagnés à la cause protestante comme Jean de la Taille retiré en son manoir de Bondaroy, Jacques Groslot à Orléans ou Lancelot II Dulac au château de Chamerolles. C’est dans la chapelle de ce château que sont conservées les plus anciennes inscriptions protestantes visibles en france.

 

 

 

Vous avez dit caquetoire ?


Saviez-vous que le caquetoire est une spécificité du Loiret, plus particulièrement des villages du Gâtinais (Préfontaines, Rozoy-le-Vieil) et de Sologne (Lion-en-Sullias, Isdes) ? Ce sont ces porches ou galeries accolés aux églises, où les fidèles pouvaient “caqueter” après la  messe ! Ces abris ont servi aussi de lieux de prière, de sépulture ; ils protégeaient autant l’entrée de l’église que ses paroissiens. Souvent construits en pierre ou en brique, les caquetoires sont parfois aussi en bois et ajoutent au charme de nos villages.

 

Eglise à caquetoire, Préfontaines
Eglise à caquetoire, Préfontaines

Pour voir la liste complète des édifices religieux du Loiret, cliquez ici !

Remerciements :
- Un grand merci à Pascale de Barochez de la Pastorale du Tourisme du Loiret, à Jacques Raunet de l'Association Connaissance et Sauvegarde du Patrimoine, à Cécile Lemaire, responsable de la bibliothèque diocésaine, pour leur investissement personnel et leur précieuse contribution à la promotion du patrimoine religieux dans le Loiret.

Pour aller plus loin :
Vous trouverez quelques ouvrages de référence, en vente dans les offices de tourisme :
- les ouvrages “Les Églises du Pithiverais”, “du Malesherbois”, “du Neuvillois”, “de l'Outarvillois”, “du Beaunois”, “du Puiseautin” et “du Bellegardois" réalisés par l’association “Connaissance et Sauvegarde du Patrimoine”.
- Les différents fascicules ”Découvrir en Gâtinais - Églises et chapelles” de Jacques Billard édités par les communautés de communes du Gâtinais.