Tourisme rural :
les trésors de nos campagnes

Le Loiret possède des fleurons patrimoniaux indéniables : les châteaux de Sully-sur-Loire et de Chamerolles, l’abbaye de Fleury à Saint Benoît-sur-Loire, la cathédrale Sainte-Croix d’Orléans, le Pont-Canal de Briare ou encore le château de Meung-sur-Loire en sont de beaux exemples.
Le Loiret, c'est aussi de riches trésors confidentiels, cachés aux détours des chemins de campagne : l’église de Dimancheville et sa Cène peinte à l’ocre rouge du XIIIe siècle, le moulin Gaillardin et ses pales ouvertes au vent à Chapelon, l’oratoire Saint-Mammès à Seichebrières dont l’eau soignerait les maux d’entrailles et la rage…

Ces pépites discrètes méritent de trouver leur place aux côtés de leurs grands frères plus renommés. Tourisme Loiret a mis en place une démarche visant à les mettre en lumière et à les porter à votre connaissance : entre signalétique à l'entrée des « Villages de caractère du Loiret » et panneaux explicatifs sur place, l'occasion vous est donné de (re)découvrir la campagne pittoresque : Vannes-sur-Cosson, Saint Gondon, Boësses, Montbouy, Huisseau-sur-Mauves… Ces villes et villages dotés d'un patrimoine architectural de qualité, préservé et homogène (typicité des architectures et des matériaux) vous invitent à déambuler dans leurs rues, où l’architecture locale passée reste un véritable trésor de nos campagnes...