#LoiretVous
Vignes du Loiret ©Christophe Mouton

Vins
et vignobles du Loiret

Un riche passé viticole

Autrefois appréciés à la table des Rois de France, les vins du Loiret ont alimenté le marché parisien jusqu’au milieu du XIXème siècle. Les vignobles étaient alors répartis sur tout l’Orléanais, le Giennois et même le Gâtinais pour répondre à cette forte demande.
Le Musée de la Tonnellerie à Chécy ou la Maison de la Polyculture à Ormes vous raconteront l’histoire de certains vignobles disparus pour cause de phylloxéra ou de modernité.
L’imposant pressoir de la Maison d’Irène et l’alambic de la Maison de la distillation sont autant de témoignages visibles de ce riche passé viticole.

Des viticulteurs passionnés

Désormais petits par leurs superficies, les vignobles du Loiret se taillent aujourd’hui une belle réputation grâce à des viticulteurs passionnés qui ont su privilégier la qualité et mériter l’obtention d’AOC.
Les vins de l'Orléanais sont concentrés sur la rive sud de la Loire à l’ouest d’Orléans, entre Saint-Hilaire-Saint Mesmin et Cléry-Saint-André.
Frais et désaltérants, ces pinots noirs et gris meuniers affichent une belle robe au rosé profond et un bouquet de groseilles et cassis qui s'associent avec bonheur aux gibiers de la Sologne voisine.
En amont, le vignoble des Coteaux du Giennois s'étend sur les bords de Loire entre Gien et Cosne-sur-Loire, entre Loire et Bourgogne.
Légers et fruités, ces vins classés AOC depuis 1998 accompagnent subtilement un crottin de Chavignol ou une savoureuse andouille de Jargeau !