#LoiretVous
Yèvre-le-Châtel ©A. Rue ADRT Loiret

Les plus beaux
villages

La France compte un peu plus de 150 villages labellisés “Plus Beaux villages de France”.
Leur point commun, l’envie de protéger et partager leur patrimoine exceptionnel sans pour autant devenir des villages-musées ou des parcs d’attraction ! Vous connaissez peut-être certain de ces villages aux noms évocateurs : Saint-Cirq-Lapopie ou Saint-Guilhem-le-désert ?

Yèvre-le-Châtel ©A. Rue ADRT Loiret

Yèvre-le-Châtel ©A. Rue ADRT Loiret

Yèvre-le-Châtel ©A. Rue ADRT Loiret

Yèvre-le-Châtel ©A. Rue ADRT Loiret

Yèvre-le-Châtel ©A. Rue ADRT Loiret

Yèvre-le-Châtel ©A. Rue ADRT Loiret

Yèvre-le-Châtel ©A. Rue ADRT Loiret

Yèvre-le-Châtel ©A. Rue ADRT Loiret

Le village de Yèvre-le-Châtel

Dans le Loiret, le pithiverais cache une pépite à deux pas de Paris : Le village de Yèvre-le-Châtel.

Lorsque l’on parcourt les plaines de Beauce, on ne s’attend pas à trouver une vallée encaissée et verdoyante, celle de la Rimarde, un affluent de l'Essonne. 
C’est dans cet écrin de verdure que se niche le village de Yèvre-le châtel. 
Il associe la force de ses remparts et de son château au charme des demeures construites en calcaire du Pays. Les ruelles fleuries conduisent près de l’ancien puits, sur la place du bourg, ou au pont de Souville qui enjambe la Rimarde. 
Ce village pittoresque a séduit de nombreux artistes qui y ont séjourné ou s’y sont installés. Dans une église, une galerie d’art, ou au hasard des rues, quelques unes de leurs créations s’offrent aux regards : peintures, sculptures, mais aussi grilles, cadran solaire, portail : ouvrez l’oeil ! 

On accède à la basse cour du château par une poterne. Passés les remparts, s’élève la forteresse du  XIIIème siècle, un vaste losange flanqué de quatres tours saillantes.
Un chemin de ronde permet de circuler sur les courtines et, du haut des tours, on embrasse un vaste panorama sur la Beauce, le Gâtinais et les lisières de la forêt d’Orléans.
Dans la cour haute du château, des carrés médiévaux présentent plus de 150 plantes aromatiques et médicinales. 
La jolie petite église romane Saint Gault, en contrebas de la cour du château accueille chaque saison expositions et concerts.
Un peu plus loin, les vestiges romantiques de l’église Saint Lubin ont fait l’admiration de Victor Hugo.

“Les plus beaux Détours” du Loiret : Montargis et Beaugency

Montargis, la “Venise du Gâtinais”
Montargis, la “Venise du Gâtinais”

Montargis, la “Venise du Gâtinais”

Dans le gâtinais, à une heure de Paris et d’Orléans, la ville de Montargis est classée parmi les 100 “plus beaux détours” de France. Sa spécialité ? C’est une ville sillonnée de cours d’eau, à la croisée du Loing et du canal de Briare, ce qui lui donne un caractère unique et lui vaut le surnom de “Venise du Gâtinais”.

Le circuit des ponts permet en une heure de promenade, de découvrir quelques uns des 131 ponts et passerelles de la ville. Il vous emmènera notamment à travers le quartier piétonnier de la Pêcherie, qui , comme son nom l'indique, était le quartier des pêcheurs. Le poisson y était entreposé avant son transport pour Paris en bateaux-viviers. C'est un endroit qui a gardé son charme avec ses anciens lavoirs et moulins, ses maisons à pan de bois, ses hôtels particuliers...et ses terrasses de café !

L’été la ville se découvre en calèche, en bateau promenade, en pourquoi pas vue du ciel en montgolfière ?
C'est aussi le point de départ de nombreuses balades dans les environs, en forêt domaniale, le long des canaux, autour des lacs, des village fleuris... ou encore à la rencontre du patrimoine d’aujourd’hui comme à Amilly où d’anciennes tanneries accueillent un impressionnant centre d’art contemporain.

Beaugency,
une des plus belles étapes du Val de Loire entre Orléans et Blois

Les orléanais n'hésitent pas à faire 25 km pour aller se promener à Beaugency, sur le marché du centre ville le samedi, le long des rives de Loire le dimanche, ou pour voir une expo, un spectacle...L’été, les quais se transforment en plage et les champs de maïs en labyrinthe. Le patrimoine et l’Histoire, eux, vous attendent toute l’année ! Suivez le guide  !

L’idéal est d’arriver par le sud, par le pont du diable, pour avoir la plus belle vue sur la ville dominée par son donjon du XIème siècle. Laissez votre voiture sur les quais et grimpez jusqu’au logis de Dunois, le “Bâtard d’Orléans”, compagnon d’armes de Jeanne d’Arc.

Beaugency, une des plus belles étapes du Val de Loire
Beaugency, une des plus belles étapes du Val de Loire

Dans l’abbatiale romane Notre Dame, vous apprendrez que les rois de France ont essayé de démêler leurs histoires matrimoniales lors de deux conciles nationaux. 

Aux pieds de la tour Saint Firmin, Jeanne d’Arc nous rappelle qu’elle a délivré la ville.
Une petite pause dans les boutiques, boulangeries ou salons de thé de la ville et vous pourrez encore visiter une expo d’artistes locaux dans l’église Saint Etienne (XIème siècle) ou admirer la façade Renaissance de l’Hôtel de ville. Juste à côté, la venelle du Pouët Chaumont (ça ne s’invente pas ! ) vous fait redescendre jusqu’au Rû, un petit court d’eau bien fleuri qui vous ramène au pont. Alors qu’attendez vous pour faire un détour ?