Chargement ...
Restaurant Bouill'aBetz à Bazoches sur le Betz

Au fil des assiettes
Bouill'aBetz

Equipe du Bouill'aBetz Equipe du Bouill'aBetz Equipe du Bouill'aBetz

Portrait de chef

Kamel a tout juste 40 ans et sa vie ressemble à une épopée : sans papier, SDF, il devient un chiffonnier d’Emmaüs, avant de relever le défi de redonner une âme à un petit village avec son restaurant La Bouill’à Betz.  
Bouill’a Gourmande, Bouill’à Box, panier surprise Anti Gaspi, Kamel ne cesse d’innover.

 

On vous raconte...

...l’histoire étonnante de Kamel.
Kamel est d’origine Tunisienne et a grandi en parcourant l’Afrique du Sud et la Côte d’Ivoire. Il suit l’école de cuisine et l’Université du tourisme et hôtellerie de Tunis, et fait parti des 3 meilleurs étudiants sélectionnés en 2ème année. Alors que son parcours le prédestine à une belle carrière dans son pays, en réaction aux moqueries de ses copains, il décide de rester en France.

Sans papiers, SDF, il se rend dans des centres d’accueil de jour, dans des centres d’hébergement d’urgence dans lesquels il fait des rencontres heureuses. Il est pris en charge par le centre d’hébergement de l’Abbé Pierre et devient un chiffonnier d’Emmaüs. Kamel fut repéré par l’Abbé Pierre qui lui a confié toute l’organisation de la cuisine pour les 22 pensionnaires issus de toutes nationalités ; Il apprendra ainsi rapidement les rudiments des différentes langues : polonais, ukrainien, italien, allemand, wolof, arabe et traduisait les histoires des uns et des autres … Nourri, logé, blanchi avec 250€ par mois et un paquet de tabac à rouler, Kamel a tenu son engagement pendant presque 6 ans avant de prendre la responsabilité d’un hôtel social à Paris.

Puis, après une première affaire en Auvergne, et chef cuisine associé à Auxerre et Massy Palaiseau, le jeune couple Kamel, Virginie et leur fillette Levana, rêvent de s’envoler vers de nouveaux horizons.
Une annonce internet.
La Mairie de Bazoches-sur-le-Betz veut sauvegarder un bar restaurant fermé depuis longtemps dans le village. Leur CV est retenu. Ils connaissent le territoire, la famille de Virginie vit à Sens. Dernier village de 1100 habitants du département du Loiret avec une démographie très étalée, au carrefour des routes de l’Yonne, de Sens, et de la Seine et Marne. En route vers l’aventure, pour relever ce pari fou !

Ils vont relever le challenge, faire les travaux et redonner une âme à ce village.
Kamel ouvre son restaurant-bar-épicerie La Bouill’à Betz à coté de l’église.  
Aujourd’hui, Kamel a 2 serveuses à mi temps et leur apprenti est devenu leur cuisinier diplômé. Une épicerie a vu le jour. L’école accueille 90 élèves.  La démographie du village augmente et les projets évoluent…

« L’âme de ce restaurant c’est mon histoire! »
La cuisine est imprégnée de tout son parcours : une soupe russe peut être servie avec une animation sur la thématique du pays ou d’une actualité. Une soirée Rock, Halloween, spectacles pour enfants…
« Pour le 31 octobre, je vais faire une centaine de couscous pour le déjeuner, le dîner et à emporter ».


Récemment, ils ont poussé les murs, installé un four à bois pour cuire les pizzas, crée un coin jeux pour les enfants pour libérer les parents en toute sécurité pendant les repas ».


Depuis le ré-ouverture, nous avons optimisé notre organisation :

-    Le midi nous proposons : 3 Entrées, 3 plats, 3 desserts
-    La carte du weekend  le samedi midi et soir. La carte est fixe et change tous les 3 mois.
-    La formule Bouill’a Gourmande : vous composez votre menu
-    Les mardis et mercredis soir : la Bouill’à Box, des plats à emporter et barquettes familiales juste à réchauffer pour simplifier la vie des mamans.
-    Bientôt tous les jeudis : le panier surprise Anti Gaspi à 5€, les bons restes des formules du midi : salades, viandes, desserts.
-    Le vendredi soir : la pizza revisitée avec un voyage par région : savoyarde, classique, normande, généreuse et variée...

Kamel est vigilant à ses réseaux d’achats :

  • Maraîcher : Légumes Bio à chez un producteur à Courtenay
  • Viande : Aubrac pour le bœuf
  • Poisson : au jour le jour selon les pêches
  • Ses vins préférés : Collange le Vineux, Rancy Vieilles Vignes, et Pinot Noir

Kamel et Virginie, deux personnes vraies et authentiques qui se sont servis de leur parcours pour trouver un sens dans leur vie.

Plus d'infos ici.