Chargement ...
Musée de la Résistance et de la Déportation © H.El Yamani

Lorris : Guide de voyage, activités et lieux à découvrir

Le village de Lorris est situé dans la région naturelle du Gâtinais et est considéré comme la capitale de la plus grande forêt domaniale de France, la forêt d’Orléans. Il est l'un des villages du département du Loiret labellisé "Villes et villages fleuris". En 1134, Lorris est devenue la première commune libre de France, grâce à la charte de Lorris. C'est aussi la patrie de Guillaume de Lorris, auteur du Roman de la Rose au Moyen-Age.
Lors de la Seconde Guerre mondiale, le département du Loiret était l’un des hauts lieux de la Résistance et paya un lourd tribut à la déportation. Ceci est particulièrement vrai à Lorris où se situait le très actif maquis de Lorris. Le musée de la Résistance et de la Déportation vous explique les pages les plus sombres de l’histoire du Loiret.

Le top 5 de Lorris

  • L'orgue, profitez du festival pour venir écouter des musiques anciennes au début de l'été
  • Le musée de la Résistance et de la Déportation retrace la vie du département durant la Seconde Guerre mondiale
  • Découvrir le patrimoine de façon ludique grâce au géocaching
  • Carrefour de la résistance, haut lieu de la résistance et des maquisards
  • Les nombreux chemins de randonnée en forêt d'Orléans
Monument aux morts du maquis de Lorris dans la forêt d'Orléans © J.Percher - CRT CVL

Monument aux morts du maquis de Lorris dans la forêt d'Orléans © J.Percher - CRT CVL

Musée de la Résistance et de la Déportation © A.Rue

Musée de la Résistance et de la Déportation © A.Rue

Tuilerie-briqueterie © Conservation départementale du Loiret

Tuilerie-briqueterie © Conservation départementale du Loiret

Halle © C.Cardon - TL

Halle © C.Cardon - TL

Ce qu’il ne faut pas rater à Lorris…

Orgue © S.Baudu - TL
Orgue © S.Baudu - TL
Eglise © Département du Loiret
Eglise © Département du Loiret

L'orgue de Lorris, le plus vieil instrument en fonction de France

L’église Notre-Dame abrite un remarquable orgue qui daterait de 1501, selon les historiens. Cet instrument est parmi les plus vieux d’Europe et est le plus vieil instrument en fonction de France. Il est placé au-dessus de la nef, étant donné que les orgues de l’époque étaient de taille modeste et que leur sonorité était moins puissante. Selon la légende, il y a eu une querelle entre deux organistes à la fin du XIXe siècle. L’un des musiciens ne supportant pas d’être évincé par l’autre a abîmé les tuyaux, ce qui a eu pour conséquence de réduire l’instrument au silence durant quatre-vingts ans. C’est le facteur d’orgues Jean-Georges Koenig qui a remis en état les tuyaux datant du XVIe siècle. L'église accueille chaque année le Festival d'orgue et de musique ancienne.

Haut lieu de la résistance durant la Seconde Guerre mondiale

Lors de la Seconde Guerre mondiale, le département du Loiret fut l'un des hauts lieux de la Résistance et paya un lourd tribut à la déportation. Grâce à la volonté des anciens résistants et déportés, un musée d’histoire et de mémoire consacré à cette période a ouvert en 1988 avec le soutien des collectivités locales. Le parcours de visite du musée vous permet de découvrir les grandes étapes du dernier conflit mondial, ainsi que d'être immergé dans le quotidien des Français sous l'occupation allemande. Situé en forêt d’Orléans, le Carrefour de la Résistance est l’endroit où ont été massacrés le 14 août 1944 plus de 50 maquisards réfugiés en forêt. Derrière leurs tombes, on aperçoit la maison forestière incendiée par l’occupant qui y avait enfermé les victimes.

Musée de la Résistance et de la Déportation © H.El Yamani - CD Loiret
Musée de la Résistance et de la Déportation © H.El Yamani - CD Loiret
Musée Horlogerie © D.Chauveau - CG Loiret
Musée Horlogerie © D.Chauveau - CG Loiret

Parcourir l'histoire de l'horlogerie populaire

Le musée horloger Georges Lemoine présente le cadre de travail d’un artisan horloger à Lorris dans les années 1930 – 1960. Il dispose d’une belle collection d’outillage très varié dont quelques machines du XIXe siècle, ainsi que des objets d’horlogers (montres, réveils, pendules domestiques ou monumentales). La pièce maîtresse de ce musée est l’horloge du clocher de Lorris, daté de 1861 et maintenue en fonctionnement jusqu’en 1969. Des initiations techniques sont proposées pour ceux qui s’interrogent sur le fonctionnement d’un rouage ou d’un remontoir.

Hôtel Au Sauvage © Au Sauvage
Hôtel Au Sauvage © Au Sauvage

Coup de cœur

Un hôtel convivial idéalement situé

L’hôtel Au Sauvage*** vous accueille au sein de sa structure avec son bar-restaurant. Situé dans le centre de Lorris entre l’église Notre-Dame et l’hôtel de ville, il dispose de 8 chambres tout confort. Pour le déjeuner, vous pouvez savourer une cuisine traditionnelle dans une ambiance chaleureuse. Des repas et des soirées à thèmes sont organisés avec des animations pour toute la famille. Si vous parcourez le département à moto ou à vélo, cet hébergement dispose d'un garage.

J'en profite

Comment s'y rendre ?

En voiture : A 77, D 948 et D 952
En bus : Cars REMI au départ de Bellegarde, de Gien, de Dampierre-en-Burly et de Montargis
En train : Arrivé en gare de Gien ou de Montargis et après prendre un Car REMI pour accéder à Lorris

information :

Mairie :
27 Grande Rue
45260 Lorris
02 38 92 40 22
www.lorris.fr


Office de tourisme Gâtinais Sud :
www.tourisme-gatinais-sud.com