Fourchette & Cie: un restaurant à la moulinette

Fourchette et Compagnie

Il était une fois l'Ecu de France...
 

Lorraine Carles-Grosmangin est à la tête de l'établissement familial "L'Ecu de France", une adresse de charme prête à accueillir les loirétains d'un jour, d'un séjour ou de toujours.

 

C'est au coeur du Malesherbois que les arrière-grands-parents lorrains de la maîtresse des lieux ont décidé de s'installer en 1938. Le Logis "l'Ecu de France" est toujours aussi bien tenu, après 4 générations. Bientôt 80 ans que la maison soigne l'accueil de ses clients et mitonne une cuisine de terroir ayant justifié la reconnaissance de Maître-restaurateur. Lorraine se souvient: "plus jeune, je n'envisageais pas un instant de travailler dans l'hôtellerie". Piquée au plus jeune âge par le virus familial, Lorraine confie qu'une fois diplômée, "reprendre l'affaire familiale fut une évidence. Quelque part, j'avais envie de transmettre à mon tour les valeurs de l'Ecu de France initiées par mes aïeux, de continuer à accueillir les clients et leur offrir une bonne table, une belle chambre". Diplômée en gestion, elle manage depuis 17 ans l'institution malesherboise, son mari oeuvre quant à lui en salle. Elle n'oublie pas l'essence même des lieux, à savoir la cuisine et les accords mets-vins proposés aux clients des deux salles de restaurant. "J'aime le vin et l'histoire qu'il raconte, le travail des vignerons; petite, je collectionnais les étiquettes de vin" s'amuse à dire Lorraine. "A l'Ecu de France, nous proposons une carte variée de vins, whiskies et rhums".

Lorraine Carles-Grosmangin, Ecu de France, Malesherbois

Lorraine, 4ème génération aux commandes du Logis ©Didier Depoorter

salle de restaurant du Logis l'Ecu de France, Malesherbois

Salle de restaurant du Logis l'Ecu de France, le Malesherbois

 

- Clients de génération en génération
 

La directrice des lieux veille à ce que son personnel connaisse les produits offerts à la dégustation des clients: "nous sommes une dizaine; j'organise régulièrement des visites et dégustations avec nos partenaires (producteurs, vignerons...). A l'Ecu de France, on cuisine à la française: les incontournables tête de veau ravigote et ris de veau aux morilles restent bien souvent au menu, tandis que la carte change régulièrement. La clientèle est fidèle et il n'est pas rare de voir venir des clients de toujours: "Certains le sont même de génération en génération".

Lorraine Carles-Grosmangin s'investit beaucoup et ne s'arrêtera pas en route: "nous organisons des événements mensuels destinés aux habitants du Malesherbois et aux touristes. La clientèle locale n'ose pas toujours franchir la porte du restaurant or nous nous faisons un plaisir de les accueillir". Après les rénovations de l'ensemble des chambres d'hôtel, place à l'animation des lieux.

 

Hôtel-restaurant ouvert tous les jours (pas de restauration le dimanche soir)
* l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération