#LoiretVous
Château de Saint-Brisson ©SARL Tous Au Château

Les châteaux de la Loire,
au coeur de l’histoire

Vous rêvez de visiter les châteaux de la Loire, mais vous ne savez pas comment vous y prendre, par quel bout commencer ?
Et d’ailleurs,existe t-il une “Route des châteaux de la Loire” ?

Et bien oui et non : elle n’est pas toute tracée. A vous de créer votre propre itinéraire et de choisir vos visites. Autant vous le dire tout de suite, vous ne verrez pas tout en une seule fois (attention à l’overdose ! ). L’idéal ? En visiter un ou deux à chaque visite et de profiter aussi des villes, des parcs, des jardins pour goûter à l’art de vivre en Val de Loire. “Vivre comme Dieu en France” disent nos cousins germains !

Une route des châteaux suit toutefois le cours de la Loire, du Giennois à l’Anjou en passant par Orléans, Blois, Amboise, Tours et Saumur. Soit environ 300 Km correspondant au périmètre inscrit au patrimoine mondial par l’UNESCO.

Mais, elle s’en échappe. Parce que non, tous les châteaux ne sont pas alignés le long de la Loire. Ils sont parfois cachés dans la forêt, comme le spectaculaire château de Chambord, ou le plus discret Château de Chamerolles. D’autres surplombent des affluents de la Loire, comme les forteresses de Loches et de Chinon. Le château de Chenonceau par exemple, n’enjambe pas la Loire, mais le Cher, et pourtant, c’est l’un des “châteaux de la Loire” les plus visités !

Château de Pont-Chevron © Christophe Lörsch

Château de Pont-Chevron © Christophe Lörsch

Château de La Ferté-Saint-Aubin © Steeve Harpon Comfuté

Château de La Ferté-Saint-Aubin © Steeve Harpon Comfuté

Château de Beaugency © P.Hirsch

Les châteaux de la Loire c'est : 300 km, 300 châteaux !

Pourquoi une telle profusion ? Les grands seigneurs, comme les Comtes de Blois et Ducs d’Anjou, ont construit les premières forteresses pour se disputer le Val de Loire. Les Rois de France les ont ensuite récupéré à leur compte. Ils y ont trouvé refuge pendant les guerres de 100 ans, puis les ont transformées en résidences à la Renaissance. Les Capétiens se sont très tôt installés à Orléans (le château royal a disparu laissant son nom au quartier du Châtelet). Le pouvoir royal s’est ensuite déplacé à Amboise, puis à Blois sous les Valois. Naturellement, ministres, courtisans et favorites dignes de ce nom se devaient de résider à proximité, d'où la profusion de châteaux, manoirs et résidences !

Les châteaux du Loiret, en dehors des sentiers battus

Les châteaux les plus visités sont regroupés dans la partie centrale du Val, entre Orléans et Tours. Mais si vous arrivez de Paris ou de l’est de la France, vous entrerez dans le Val de Loire par le Loiret. Nous vous conseillons de commencer la route des châteaux de la Loire dans le Giennois (châteaux de Saint-Brisson, Gien, La Bussière), ou en forêt d’Orléans avec le château de Chamerolles. Sa promenade des parfums est une bonne introduction à la visite des châteaux de la Loire car il prend l’Histoire par le petit bout de la lorgnette : vous saurez tout sur l’art de se laver, ou pas, à travers les siècles !

A ne pas rater : le château de Sully-sur-Loire. Le ministre d’Henri IV s’est offert une belle forteresse médiévale pour couler une retraite bien méritée et écrire ses mémoires.
A l’Ouest d’Orléans, sur la route de Blois, Les évêques d’Orléans résidaient luxueusement à Meung-sur-Loire (incroyables bains de l’Evêque). Vous rencontrerez Dunois, le « Batard d’Orléans », compagnon d’armes de Jeanne d’Arc, en son logis de Beaugency.
Bref, il y a déjà de quoi vous occuper pendant une bonne semaine (car il n’y a pas que des châteaux à visiter !) et il faudra revenir pour découvrir la suite !

à voir, à faire près des châteaux de la Loire

événements à ne pas manquer !

Où dormir près des châteaux de la Loire ?

Hôtels Campings Chambres d’hôtes

Comment venir voir les châteaux de la Loire ?

En train ? comptez une heure pour relier Orléans au départ de la gare d’Austerlitz et le même temps pour rejoindre Tours. Si tous les châteaux ne sont pas desservis par le train, des services de cars font la liaison.

Vous pouvez embarquer vos vélos dans le train (d’Orléans à Nantes) et dans certains cars (entre Gien et Orléans par exemple). A moins que vous ne vous sentiez d’attaque pour faire toute “la Loire à Vélo” (800 km du Cher à l’Atlantique !)

En voiture, vous pouvez alterner entre rive nord et sud pour avoir les plus beaux panoramas sur telle ville ou tel château situés en face. Restez sur les levées, ces digues de protections contre les inondations, ou musardez entre les vignobles, les champs de tournesols et les vergers.

Vous rêvez d’une croisière sur la Loire ? Dommage, aujourd’hui, cette partie de la Loire n’est plus navigable, mais des balades en bateau traditionnel sont possibles en différents points, à moins que vous ne préfériez une descente en canoë, en immersion totale !

INFORMATION ET RÉSERVATION D’HÉBERGEMENTS :

Tourisme Loiret
02 38 78 04 04