Chargement ...
Partir et prendre l'air à moins de 100 km de chez moi

Partir & prendre l'air à moins de 100 km de chez moi

Si parfois j'en ai eu envie, cette fois j'ai BESOIN de me mettre au vert : sortir du cadre tout en restant à moins de 100km de chez moi, offrir aux enfants DE L'ESPACE, DU VERT, DE L'AIR.
Souffler. M'oxygéner. Me reposer. Relâcher un peu la pression du quotidien. (Re)vivre ...

Retrouvez également les sites ouverts actuellement pour vous accueillir et les activités accessibles en toute sécurité!

Partir à moins de 100km de Paris Partir à moins de 100 km de chez moi ©Noémie Schlachter Partir à moins de 100 km de chez moi ©Noémie Schlachter

Quitter Paris centre :

Après 8 semaines de confinement, sortir de Paris le temps d'un week-end n'est pas un luxe : où partir en week-end à moins de 100 km de Paris ?
Et si mon rêve devenait réalité : partir à moins de 100 km de chez moi, entre Orléans et Paris !? Trouver un nid douillet pour mon amoureux et moi, ou même ma tribu. Au vert. Pourquoi pas en forêt d'Orléans. Pour un réveil paresseux, un petit-déjeuner qui rebooste tout le monde, une balade au grand air, et même le bonheur de (re)découvrir les plaisirs du marché du village.
Dormir, rire, manger local, et pourquoi pas même méditer et réfléchir conjointement à un "autre" demain...

 

J'habite Etampes

A moins de 100 km d'Etampes, le Loiret s'offre à moi presque entièrement : j'ai beau n'être qu'à deux pas, ou pas bien loin en tous les cas, je me suis toujours promise de m'arrêter dans le Loiret. C'est peut-être bien le bon moment : profiter du (dé)confinement pour prendre la poudre d'escampette à moins de 100 km, et m'octroyer ce break au vert qui me manque tant!
Entre Loire et Sologne au sud d'Orléans, entre forêt d'Orléans et canaux, il n'y a plus qu'à faire la valise et rêver aux chemins buissonniers à emprunter, qu'il s'agisse de randonner ou bien de visiter (en toute sécurité) !

 

Partir à moins de 100 km de chez moi Prendre l'air à moins de 100 km de chez moi Prendre l'air à moins de 100 km de chez moi
Partir à moins de 100 km de chez moi Se poser et faire des jeux de société, à moins de 100km de chez moi Se poser autour d'un bouquin, à moins de 100km de Fontainebleau

Sortir de Fontainebleau

En 8 semaines de temps, mes journées auront été fonctions du baromètre... enfin... surtout celui de mes enfants : un jour ils s'adorent et on aimerait que ça dure encore. Un jour ils se chamaillent, et bien entendu c'est pendant que je télétravaille.
Moralité, pour rompre un peu avec un quotidien qui ressemble aux montagnes russes, soigner mon mental de warrior et celui de mes enfants en mal de se dépenser, je me suis tournée vers le Loiret : à deux pas, c'est parfait ! Promis, je ne dépasserai pas les 100 km, une petite maison de campagne non loin de là suffira amplement. Au programme, ce sera grasses mat', farniente, barbecue, balades et jeux pour se défouler. De quoi décompresser à moins de 100 km de chez moi.

 

Venant de Chartres

Quitter Chartres en lumières et m'aventurer plus au sud explorer ma région. J'ai beau avoir la chance de vivre dans le grenier de la France, celui-là même qu'on appelle Beauce, je dois bien avouer qu'un peu de vert à moins de 100 km de chez moi me fera le plus grand bien !
Pas besoin d'aller bien loin pour me sentir dépaysée : séjourner un week-end en bord de Loire pourrait bien prendre un air de vacances, à moins qu'il s'agisse d'une impression de renaissance...
Suivre la Loire, à pied ou à bord d'un bateau, capter les belles couleurs des bords de Loire préservés, écouter le chants des grillons et des oisillons... Prendre le temps ici, tout simplement...

 

Partir à moins de 100km de Chartres Partir au vert à moins de 100km de Chartres Se rapprocher de la nature
Partir à moins de 100km de Blois Partir avec mes enfants à moins de 100 km de chez moi ©Gîte Zou la Galinette Se rapprocher de ma propre nature © Gîte Zou la Galinette

J'habite Blois

#Bonheur : c'est presque magique, aujourd'hui je peux sortir de Blois, mon donjon, pour découvrir enfin de vraies salamandres dans les bois, celles-là même qui symbolisent François 1er sur les fameuses façades des châteaux de la Loire. Pas besoin de suivre les sentiers battus : le confinement m'a convaincue de conserver mes souvenirs des grands classiques du Val de Loire, pour partir désormais à la recherche de pépites et en quête de sens...
Peut-être un peu à contre-courant, je remonterai la Loire pour m'inspirer de tous ces paysages, rencontrer cette nature débordante de vie, et des producteurs passionnés qui oeuvrent pour demain. Partir un week-end au vert à moins de 100 km de Blois, pour me rapprocher de ma propre nature.

 

J'habite Bourges

J'ai beau être attachée à ma terre natale, celle de Georges Sand, j'ai besoin de quitter le Berry pour aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs. A moins de 100 km de chez moi, j'imagine déjà cette chaise longue me tendre les bras, en vue d'une soirée au calme et au vert, à regarder les étoiles (il me faudra penser à mettre un plaid dans la valise). Les enfants ont assez bien géré le confinement jusqu'à présent : on mérite amplement de se poser un week-end en toute sécurité non loin de Bourges ! On ne vise pas des activités compliquées, juste être bien, libres dans un jardin pour pouvoir se ressourcer, bouquiner, savourer, célébrer cette chance d'être au vert.
Peut-être même qu'on pourra pousser la porte d'un jardin de roses ou d'iris en fleurs...

Partir à moins de 100km de chez moi Bourges Se retrouver et partager du bon temps, à moins de 100 km de chez moi Vue infinie dans le Loiret
Partir à moins de 100km de chez moi Auxerre Partir à moins de 100km de chez moi Auxerre

Je viens d'Auxerre

Avide de grands espaces, j'ai besoin de m'éloigner un peu (mais pas trop, on est d'accord !) de la Bourgogne pour sillonner d'autres contrées. Me voilà sur le point de parcourir à pleins poumons une portion de la Loire à vélo; à moins que je prenne la tangente, sur la Scandibérique. Quel bonheur de pédaler entre Loire et canaux, d'observer la nature revigorée après 2 mois de confinement, et échapper ainsi aux schémas de pensées quotidiens. Dormir au vert et en sécurité, toujours à moins de 100 km de chez moi.
Ce week-end, je prends mon vélo avec moi et vais profiter du temps en suspens pour mettre mes sens en éveil aux détours des villages traversés et marchés savourés !

Partir à moins de 100 km de chez moi n'est aucunement un slogan : c'est à la fois un message fort synonyme de sécurisation du (dé)confinement, mais également l'occasion de prendre soin de soi, à quelques pas de là. Mentalement. Physiquement. Energétiquement. Il m'appartient donc de prendre soin de cette liberté relative, prendre soin de moi et des autres, mettre à profit et faire de cette fin de printemps une (re)naissance...

Voilà ici de quoi surfer sur les curiosités à moins de 100 km de chez moi, qu'il s'agisse de sorties à faire ou de choses à voir.